Robèrt Lafont - © A.HampartzoumianBiographie de Robert Lafont

Poète, penseur, essayiste, linguiste, écrivain de théâtre, historien (de la littérature et médieviste), homme politique, romancier, polyglotte... et grand amoureux de la langue occitane !

Robert Lafont est né à Nîmes le 16 Mars 1923. L'occitan de Lafont lui est probablement venu de ses grands-parents, tous deux nîmois, qu'il côtoyait pendant les vacances et, peut être même, pendant certaines années scolaires ?

En 1945, Robert Lafont a participé à la fondation de l'Institut d'Etudes Occitanes (l'IEO), qui remplaçait la Société d'Etudes Occitanes (SEO), discréditée par son comportement durant l'occupation.

En 1950, il devint Secrétaire Général de l'IEO, à la suite de Max Rouquette.

Cet enseignement volontariste de l'Occitan, son action militante de chercheur dans le domaine, la qualité de sa production d'écrivain le conduisirent à rejoindre Charles Camproux à l'Université de Montpellier. Ses cours, son élan militant et la pertinence de ses recherches influencèrent profondément beaucoup d'étudiants. Il finit sa carrière avec le titre de Professeur émérite de l'Université Paul Valéry de Montpellier.

De 1969 à 1974, son combat se déplaça progressivement et croisa celui du Larzac. Il fonde en 1971 la « Lutte Occitane ».

En 1974, il se dirigea vers une candidature aux élections présidentielles françaises mais ne put pas passer les conditions préalables. Il entre alors en contact avec Mitterand et soutient sa candidature.

Retenons deux caractéristique particulières de son oeuvre :

  • Il publia en occitan, en français, en catalan et en italien,
  • Il marqua une rupture totale avec la tradition folclorique antérieure et ancra la création intelectuelle occitane dans une optique mondiale.

Télécharger une version plus complète de cette biographie.